Taxe gasoil: Et si on encourageait plutôt le télétravail ?

Manifestation du 17 novembreLe Monde vient de publier un article très éclairant concernant le débat actuel sur le Gasoil et la hausse des taxes: lien vers l’article.

Il ressort de cette analyse que le prix du Gasoil a augmenté de 31 cts / litre depuis le début du quinquennat et que cette hausse est liée, pour un tiers, à l’augmentation des taxes, soit environ 10 cts sur les 31.

Il ressort aussi de cette analyse 2 éléments complémentaires, tout à fait intéressant par rapport au sujet de la #démobilité, à l’approche de la manifestation du 17 novembre contre la hausse des prix du carburant.

  1. Les déplacements en voiture individuelle sont à l’origine de 16% des émissions des gaz à effet de serre en France.
  2. Les nouveaux véhicules, y compris électriques, restent très polluants pour des raisons certes différentes.

J’en tire comme conclusion qu’il convient surtout de changer de paradigme. A l’ère du digital et alors que 30% des salariés se rendent dans leurs entreprises uniquement pour allumer un ordinateur, ne serait-il pas temps de promouvoir et d’inciter (y compris fiscalement) au télétravail. Ainsi, on ferait circuler les datas plutôt que les voitures, avec des effets massifs pour des coûts très modestes.

C’est vrai que cela suppose des évolutions culturelles car on se rend au travail depuis 150 ans et que cela bouleverse nos réflexes. C’est vrai que cela ne concerne pas tous les salariés mais un nombre suffisant pour avoir un impact massif (sur un Genève, nous estimons pouvoir réduire de 6% les déplacements sur l’agglomération en poussant ces nouvelles organisations du travail: www.teletravail-geneve.com). C’est vrai aussi que cela peut perturber les collectifs de travail si ce n’est pas organisé et outillé. Et c’est pour cela que nous développons Gowo et Onduleo.

Mais de plus en plus d’entreprises engagent des réflexions et passent à l’action. Avec pour certaines des effets importants, y compris financiers, comme les Services industriels de Genève, qui, via leur projet équilibre, ont pu déjà réduire de 15% la taille de leurs bureaux pour des économies immobilières très importantes et un confort de travail pour les collaborateurs très amélioré !

Il est temps d’agir !